• Service client : 02 35 61 12 72
  • Livraison:3,90€. Gratuite dès 59€
Panier

Rencontre avec les cueilleurs de poivre voatsiperifery

Suite de mes recherches à Madagascar, je continue ma route au sud d'Ambositra. La route se rétrécie. On quitte le plateau pour redescendre vers la côte. Première rencontre avec la forêt.

Je traverse des villages où les cueilleurs reviennent de la forêt avec des clous de girofle et du poivre de voatsiperifery. Premier découverte pour moi avec ce poivre fraîchement récolté et première dégustation. 

Suite de mes recherches à Madagascar, je continue ma route au sud d'Ambositra. La route se rétrécie. On quitte le plateau pour redescendre vers la côte. Première rencontre avec la forêt.

Je traverse des villages où les cueilleurs reviennent de la forêt avec des clous de girofle et du poivre de voatsiperifery. Premier découverte pour moi avec ce poivre fraîchement récolté et première dégustation. 

Village malgache

Un cueilleur accepte de m'emmener dans la forêt pour voir de plus près ce fameux poivre sauvage de voatsiperifery. Il ne pousse que dans la forêt, sur un arbre bien particulier (celui qui se trouve derriere nous sur la photo). On peut voir une fine liane qui grimpe le long de son tronc. 

récolte

Sa récolte comme vous pouvez le voir est très difficile. Il faut monter souvent en haut des arbres et recueillir les petites graines de ce poivre. La plupart des endroits où pousse ce poivre sont loin des routes. Il faut bien souvent 4 heures de marche pour arriver sur les lieux de cueillettes.paysage

Première dégustation de poivre de voatsiperifery frais, un délice, j'ai choisi une baie mûre, rouge. On retrouve le goût de ce poivre agrémenté de notes fraiches, de fruits murs, un régal, un moment rare.

 

Un grand merci à Tsiory, agriculteur et cueilleur de voatsiperifery qui m'a fait partager sa passion
cueilleur

Il reste encore beaucoup de travail pour que ce poivre arrive sur nos tables. Il faut d'abord séparer un à un les grains à la main, puis les grains rouges des verts. On les place ensuite sur des nattes au soleil. Il faut les retourner régulièrement pour qu'il sèche et que les arômes se développent.

On obtient alors le poivre noir de voatsiperifery, un séchage particulier est nécessaire pour les très rares poivre rouge et poivre blanc de voatsiperifery.

Poivre

Une fois préparés, ces poivres seront proposés début 2017 sur le site.

Suite de mes recherches, la Côte Est à la rencontre cette fois du poivre noir de Madagascar.


Commentaires
Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet