• Service client : 02 35 61 12 72
  • Livraison:3,90€. Gratuite dès 59€
Panier

Comment bien choisir un poivre ?

visite exploitation de poivre du KéralaLe poivre accompagne nos repas depuis plus de 500 ans. D'abord sur la table des rois, il est aujourd'hui l'épice la plus consommée au monde. Il est malheureusement le plus souvent proposé en poudre. Dans les lignes qui vont suivre, nous allons voir comment reconnaitre un bon poivre, le choisir suivant sa cuisine.

La première règle à suivre est de ne consommer que du poivre en grain. Pourquoi ? pour plusieurs raisons: On peut vérifier la qualité des grains, du tri et profiter de ses arômes sans éternuer.

Un bon poivre en grain se respire facilement, il doit vous laisser une sensation délicate et agréable. Tout ceci est impossible avec un poivre en poudre.

poivre noir du sri lankaLe poivre accompagne nos repas depuis plus de 500 ans. D'abord sur la table des rois, il est aujourd'hui l'épice la plus consommée au monde. Il est malheureusement le plus souvent proposé en poudre. Dans les lignes qui vont suivre, nous allons voir comment reconnaitre un bon poivre, le choisir suivant sa cuisine.

La première règle à suivre est de ne consommer que du poivre en grain. Pourquoi ? pour plusieurs raisons: On peut vérifier la qualité des grains, du tri et profiter de ses arômes sans éternuer.

 

Un bon poivre en grain se respire facilement, il doit vous laisser une sensation délicate et agréable. Tout ceci est impossible avec un poivre en poudre.

Passons à la deuxième règle: lequel choisir ?

Il existe 4 couleurs pour le poivre

il se présente au moment de sa récolte sous la forme de grappe de grains verts qui poussent sur une liane. Il se consomme alors frais. J'ai la chance de le gouter lors de mes recherches à Kampot sur une viande rouge: un régal. En France il est très difficile de s'en procurer. Je viens d'en trouver chez Tang Fréres à Paris dans le 13 eme, je ne l'ai pas acheté, les grains n'étaient pas très beaux mais cela permet de le gouter pour les curieux. Vous pouvez le retrouver chaque année en mars/avril sur le site, je profite de la récolte du poivre de Penja pour vous le proposer pendant 1 semaine (si vous souhaitez être prévenu pour la prochaine récolte et que vous n'avez pas encore téléchargé le guide des poivres, cliquez ici, vous recevrez un mail lors de la future récolte 2017).

Le poivre noir est le plus consommé, on l'obtient en séchant le poivre vert frais au soleil. Il est remué chaque jour sur de grandes nattes. Après 4 à 8 jours suivant l'ensoleillement il est prêt à être consommé. Le poivre noir développe différents arômes suivant le pays et la variété de Piper Nigrum. Vous les retrouverez  sur la page des poivres noirs Tous sont différents, des premiers poivres comme le Vasco de Gama, découvert en 2015 lors d'un de mes voyages au kérala, le très parfumé poivre sauvage de voatsiperiféry, le poivre long du Kérala aux éffluves de chocolat. Le choix est alors une question de goût, j'aime pour ma part changer régulièrement de poivre pour le redécouvrir à nouveau. Vous pouvez retrouver des offres dégustation de 5 poivres pour les découvrir.. Le poivre noir est plus piquant, que les poivre blanc, il convient davantage aux viandes et légumes.

Le poivre blanc est obtenu en retirant l'enveloppe du grain. Il pique moins, tout comme le noir il en existe plusieurs. J'ai sélectionné 10 poivres blancs Je les aime tout particulièrement sur des viandes blanches, du poisson, des oeufs. Mon coup de coeur du moment se porte sur le Kampot blanc et le kérala blanc, la récolte 2016 de ces 2 poivres est exceptionnelles.

Le poivre rouge provient de la cueillette de poivre frais mur soit rouge. Il est plus difficile de s'en procurer. Les agriculteurs préfèrent le plus souvent récolter l'ensemble de leur récolte verte plutôt que d'attendre son murissement au risque que la mousson abime les grains. De ce fait il existe moins de poivre rouge, vous pouvez en retrouver 5 sur le site. Il se marie très bien avec les viandes et les légumes, le chocolat et la confiture de fraise. Son goût est plus rond, légèrement confit. La première dégustation est toujours étonnante. Mes coups de coeurs du moment sont le poivre rouge de kampot et le poivre rouge de l'ile de Phu-Quoc une très belle récolte 2015.

Les autres poivres dit Faux poivres. Il ressemble au poivre par sa forme. Il pique ou anesthésie légèrement la langue. Ils ne sont pas le fruit du Piper Nigrum. Ils apportent un côté beaucoup plus "épice". Par exemple le poivre de Timut apportera un coté "agrume, pamplemousse rose" très agréable sur un poisson ou sur des carottes râpées (éssayez, vous surprendrez vos invités qui auront du mal à trouver l'origine de ce goût). Le poivre de Tasmanie un goût étonnant. les faux poivres ni poivre ni épice sont vraiment à découvrir.

Voilà un aperçu des poivres, n'hésitez pas à m'écrire via la case contact si vous avez besoin de conseil.

 


Commentaires
Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet